Ces médicaments qui rendent "fou" !

Grazia, 11 février 2011
Grazia se penche sur les « médicaments qui rendent fou ». Le magazine livre notamment le témoignage de Didier Jambart : « Soigné depuis 2003 pour la maladie de Parkinson, cet homme marié et père de deux enfants a subi deux des pires effets secondaires de son traitement : l'addiction au jeu et l'hypersexualité ».

« Quand on lui demande pourquoi il a attendu pour en parler à son médecin, il interroge à son tour: «Quel père de famille avouerait spontanément qu'il a vendu les jouets de ses enfants sur eBay pour parier ? Qu’il s’auto-sodomise pour se faire du mal ?» », remarque ce patient.

Grazia explique que « pendant des mois, Didier Jambart vit un enfer. Jusqu'à ce qu'il change de médecin. Et de médicament. Aujourd'hui, il poursuit son neurologue et le laboratoire pharmaceutique GlaxoSmithKline ». Didier Jambart déclare ainsi : « Je leur reproche d'avoir masqué les effets indésirables du Requip ».
Le magazine ajoute que l’homme « se bat pour faire reconnaître que ces troubles affectent plus de patients que ne l'indique le laboratoire ».

Écrire commentaire

Commentaires : 0